🍭 L’alchimie, ça existe.

Pas de commentaire

ChĂšre Suzanne,

Une recette alchimique? ⚜

Ma p’tite Suzanne pense bien Ă  kiffer chaque moment comme si c’était le dernier. Et plus particuliĂšrement encore les moments qui te font du bien. Tu verras, ta vie ne sera qu’une succession de moments, toujours ressentis, parfois partagĂ©s, souvent Ă©courtĂ©s – mais le plaisir qu’ils t’amĂšneront dans l’éphĂ©mĂšre, l’irrĂ©versible et l’inattendu contribuera grandement Ă  Ă©picer ta vie.

Tu composeras ta recette du mieux possible Ă  la fois Ă  la quĂȘte des bons ingrĂ©dients et dans l’apprentissage du bon geste. Bon, car – ma p’tite Suzanne – la vie est trop courte pour se faire autre chose que du Mal. Par lĂ , je ne dis pas que tu ne souffriras pas, mais que tu t’efforceras de cicatriser en harmonie avec la personne formidable, l’ĂȘtre humain imparfait, l’individu magnifique d’unicitĂ© que tu es.

Tu devras tester de nombreux produits et associations de goĂ»ts pour crĂ©er ta recette selon tes besoins et, si possible, selon tes envies. Tu tomberas parfois sur des ingrĂ©dients Ă©cƓurants que tu parviendras Ă  temporiser avec la justesse d’un assaisonnement, la lourdeur de certains produits sera compensĂ©e par tes touches d’esprit acidulĂ©es. Certains seront avariĂ©s irrĂ©cupĂ©rables, d’autres avariĂ©s mais intensĂ©ment rĂ©cupĂ©rables. Je suis dĂ©solĂ© de te l’annoncer Suzanne mais tu devras constamment faire des choix – parfois tu te tromperas, mais tu feras toujours de ton mieux – et accepter d’écarter si besoin dĂ©finitivement certains ingrĂ©dients toxiques de ta liste (mĂȘme si, sur le moment, ils t’ont certainement offert un twist ou une couleur intĂ©ressant).

Pour finir ma Suzanne, je te dirais que l’alchimie existe, qu’elle est en chacun de nous ! Le nombre d’or est au fond de toi ma petite, et au fond de moi. Dans le cƓur de personnes malveillantes, dans la tĂȘte de personnes bienveillantes, il tient Ă  chacun de trouver la Force et la Foi de le rĂ©vĂ©ler ou non. Tu as aussi le droit de le garder juste tout au fond de toi ma Suzy, ce n’est pas grave. Un autre jour peut-ĂȘtre, qui sait. Je serai lĂ .

Je t’aime.

🍭🍭🍭

Je te souhaite, ma Suzanne, une douce journée,

La Diva Tuberculeuse.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s