🎨 KVS.

Pas de commentaire

Cher Antoine,

// EN CHANTIER //

La brume recouvre la ville en ce dimanche pluvieux
Il est temps de vanter mon héros valeureux
Déchirer la pudeur de mon voile amoureux
Qui sait, peut-être que mes mots monteront jusqu’aux cieux ?

Et d’une subjectivité presque fanatique
Je dresserai un portrait parfois peu catholique
Folle, j’invoquerai son fantôme et sa musique
Pour te narrer à quel point KVS. était magique

Test : Testament Testimonial 🔥

Fuck la Terre, dans Ma tête, voici Son testament :


Déposez des cendres dans la bouche de tous ses opposants. Virez à coups d’front kicks les faux qui viennent se recueillir ! Juste des fleurs et des gosses … que sa mort serve leur avenir 🌻 Peut-être comprendront-ils le sens du sacrifice? La différence entre les valeurs et puis l’artifice? Il sait qui pleurera et pourquoi. Vous êtes les bienvenus, y aura pas de parvenus. Juste des gens de la rue. Son cercueil blanc n’aura que du kaki et des artistes ratés. Des costumes mal taillés, même si les mecs voulaient bien s’habiller.

Ci-gît KVS., Kévins autrement dit.
Un p’tit qui a voulu que la vie d’autrui soit comme une poésie.

Et surtout va pas croire qu’y a eu dix milles filles (Il dit ça pour sa famille).
S’il n’était pas parti en vrille…
On lui jette de la terre, on dépose quelques fleurs 🌹

Seul, sous son saule pleureur,
Kévins pleure,

Il est l’heure. Son âme monte. Il nous voit en contre-plongée. C’est ceux qui sont déjà partis qu’il s’en va retrouver. Ne vous inquiétez pas, non, il part pour le paradis – pas pour parader mais professer la septième prophétie ✨Il a tenu tête aux maîtres, aux prêtres, aux traîtres, aux faux-culs sans cortex qui dansent encore le funky jerk ! Si c’est toi, courbe-toi, marche, profil bas et tais-toi ! Recherche une aura sinon va, tiens et gomme-toi !

Excusez pour le mal qu’il a pu faire, il est involontaire 🤷‍♂️ Il était mercenaire, plutôt que missionnaire. Il regrette et – pour être honnête – il souhaite que Dieu le fouette. Dieu tu es la Lettre, il faut que l’on te respecte. Archange, comprend-le au nom du Père, certains le trouvent exceptionnel mais il a pas fait l’élémentaire !

[Mon mic pleure, ma feuille pleure, mon bic pleure.]

Et sous le saule pleureur,
Kévins pleure,

Il est au paradis. Il sillonne les plaines à la recherche de resquilleurs dans le jardin d’Eden. Il a contrôlé les anges. Pas de haine et pas d’ennemis sinon, il a l’canif et inaugure le meurtre au paradis. Il a joué au maigrelet chaque fois que l’on l’a provoqué.
Contemplatif et ordonné, il a pardonné sans pardonner.

Mais il n’était pas un héros.
Juste un mec fait d’os et d’eau.
Maintenant il n’est qu’une âme qui plane, perdue, un quiproquo.

Eden Exterminator, Ange exterminateur, Videur matador du divin examinateur l’assure que c’est par méprise qu’il trippe avec les anges et l’envoie aussitôt vers les flammes et puis la fange : 501+165, 111×6, le code barre de l’Antéchrist. Il voit des porcs et des sangliers ; le feu et le sang liés. Il prie. Il a peur. Satan rit !

Kévins pleure,

Non! Pourquoi Lui? C’est une erreur ! Gardez-le, il est noble de cœur 💖Arrêtez la chaleur, il crache sur Belzébuth. Il gardera la foi et puis son uppercut 🥋Pourquoi ce blâme? Pourquoi ces flammes? Pourquoi ce torréfacteur qui le crame? Cet âne de Sheitan ☣ plane sur son âme. S’il vit par le feu, il périra par la corde, Ô damned. Du lac Lancelot, double A du graal, Rabbin, prêtre, imam, priez, please Salam. Pourquoi TOI? Pourquoi ce karma? Bah. Il a porté sa voix jusqu’à la main de Fatima.

Il est comme un gladiateur desperado🗡Envoyé en enfer pour une mission commando ! Lucifer, ne vois-tu pas que Dieu est fort? S’ils sont tous soudés, ils t’enverront toucher la mort !

Kévins pleure, ses larmes 🩸 éteignent les flammes, libèrent les âmes, font renaitre Abraham. Le diable est à l’agonie. Ils unissent leurs forces : Bouddha, Grand Architecte, Thérèsa, bombez le torse! Priez, aidez-le ! 👿 Il chancelle, il boîte, il se consume, il fume, il n’a plus qu’une patte. Il voit qu’il souffre. Il voit qu’il hurle. Il a créé le mal et c’est le mal qui le brûle. Le bien pénètre chez la bête de l’Apocalypse, comme poussé par une hélice pour que son aura s’éclipse. Raël, Ezéchiel, avec la lumière combattre le mal suprême. Le mal hurle, il l’entend hurler. Des fleurs poussent, el diablo est carbonisé. Il implose, il explose 🧨et de l’antimatière jaillissent des ecchymoses.

Satan est mort, le bien reprend vie. À quand la terre comme nouveau paradis?
Je ne sais plus que faire. Je ne sais plus quoi faire. L’enfer est sur Terre et qui la gère?

Kévins pleure.

Donc, tu vois Antoine, des larmes, mon héros en a versées
P’t-être même qu’il en verse toujours, perdu, exilé
J’voulais utiliser les mots de Claude MC car c’était sa piste pref’
Du coup, j’me suis dit qu’pour parler de lui ça serait une bonne réf’
Un putain de militaire qui chiale, t’imagine?
Et pourtant, moi j’aurais brûlé tout ce qui le chagrine
Maintenant il est là-haut, Inch’Allah
Et j’ai plus qu’à écrire son histoire. Voilà.

// EN CHANTIER //


🎨🎨🎨

Je te souhaite, cher Antoine, une agréable dimanche,

La Diva Tuberculeuse 🎀

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s