Catégorie : Cher Antoine 🎨

🎨 Ciel, mon Skyblog !

Cher Antoine,

Au cours des démarches introspectives qui m’animent présentement, je suis retombée mon Skyblog.
Nous en reparlerons peut-être plus en détails une prochaine fois.
Ou peut-être avec Suzanne.

Parmi le panel de potinsXD et pétasseries (lol), je suis tombé sur un texte de ma plume.
Alors, Antoine, je te demande encore ton avis :
Ma discussion sauvage avec Dame Mort,
De quand date-t-elle?
D’hier? D’aujourd’hui?

J’hume tout de même un soupçon de prémisses tragiques.
Pas toi?

À 16 ans, j’écrivais :

« À mes heures perdues, je laisse mon âme et mes idées s’envoler aux confins de l’humanité. À une époque où la magie était omniprésente dans les esprits. Ce soir, regardant les derniers rayons de l’astre disparaître en des contrées lointaines, j’en suis venue à en vouloir à la Science. Je hais toutes ces Grandes Découvertes s’époumonant à soi-disant prouver par A plus B les « véritables causes » des choses. À elles seules, elles ont érodé les rêves des Hommes. Peut-être ces derniers ont-ils seulement besoin de croire en quelque chose? Histoire de Survivre à cette implacable Vie, à ce monde sans fin, à cette société hermétique et asphyxiante.

Une rose. D’aucuns qualifierons cette fleur 🌹 avec un seul et pauvre mot : « Rose ». Pour ma part, je m’autoriserai un coup de Folie ! Je la définirais comme une fleur d’enivrement et d’évasion des sens. Représentation de la passion immortelle, la Rose, de ses épines acérées comme des fuseaux, pourrait-elle – d’une seule et infime piqûre – purger les blessures purulentes. Je vous entends déjà me dire : « Pourquoi faire simple… ? » 😁

Et si je vous répondais que je crois aux astres, aux fées, aux sorcières, aux anges gardiens et au chat noir? Plus encore, si je vous disais que je crois en une force démiurge, en une énergie primordiale aux polarités diverses et variées. J’irais même plus loin! Je crois au Destin. Mais je ne l’attends pas. Non. Je ne l’attends plus. Enfin – croyez-le ou non – j’ai foi en la réincarnation des âmes. Ma propre âme, à travers d’autres vies, pourrait-elle encore se perfectionner et gagner en sagesse? Aïe.

J’ignore qui je suis. Je ne me sais pas. Je me ressens uniquement. Mes rêveries font office de refuge solitaire me permettant quotidiennement de me confronter à vous. Telle une oasis, elles me redonnent la force de continuer, de me battre et d’enjoliver mon âme.

On me traite de folle, d’ésotérique ou d’hallucinée? Attendez voir !

Je n’ai pas peur de la mort. Elle viendra m’emporter. Peut-être tôt. Peut-être tard. Et, lorsque le jour sera venu, j’espère lui sourire et la suivre en me souvenant que je n’ai pas vécu une vie vaine.

Avec le temps, cette part mystique qui m’habite (ma bite, lol) pourrait s’atténuer. Mais, resteront toujours gravées en moi cette envie d’évasion et cette foi en des temps où le monde était – sinon meilleur – plus magique. Et merde ! Et si j’ai envie de croire en un univers parallèle où la magie existe? Pourquoi pas.

Je ne cherche pas le jardin d’Eden, plutôt les sources de sa beauté. J’imagine un univers à la fois lumineux et maléfique. J’y assisterais, ébahie, à la Fin de tout. J’admirerais le bien et le mal se lancer dans la bataille finale avec, en arrière-plan, un ciel zébré de rouge et de blanc. De mythologie vêtus, les éléments seraient poussés à leur paroxysme et les sentiments intensément fusionnels. Impuissante, je me laisserais emporter dans une anarchie totale où la symbiose des extrêmes alimenterait à la fois le Rire et les Larmes.

A présent, je me raccroche au passé pour mieux assurer l’avenir.
Pourquoi faire simple ?! »

🎨🎨🎨

Je te souhaite, chez Antoine, une agréable fin de Juin,

La Diva Tuberculeuse🎀

🎨 KVS.

Cher Antoine,

// EN CHANTIER //

La brume recouvre la ville en ce dimanche pluvieux
Il est temps de vanter mon héros valeureux
Déchirer la pudeur de mon voile amoureux
Qui sait, peut-être que mes mots monteront jusqu’aux cieux ?

Et d’une subjectivité presque fanatique
Je dresserai un portrait parfois peu catholique
Folle, j’invoquerai son fantôme et sa musique
Pour te narrer à quel point KVS. était magique

Test : Testament Testimonial 🔥

Fuck la Terre, dans Ma tête, voici Son testament :


Déposez des cendres dans la bouche de tous ses opposants. Virez à coups d’front kicks les faux qui viennent se recueillir ! Juste des fleurs et des gosses … que sa mort serve leur avenir 🌻 Peut-être comprendront-ils le sens du sacrifice? La différence entre les valeurs et puis l’artifice? Il sait qui pleurera et pourquoi. Vous êtes les bienvenus, y aura pas de parvenus. Juste des gens de la rue. Son cercueil blanc n’aura que du kaki et des artistes ratés. Des costumes mal taillés, même si les mecs voulaient bien s’habiller.

Ci-gît KVS., Kévins autrement dit.
Un p’tit qui a voulu que la vie d’autrui soit comme une poésie.

Et surtout va pas croire qu’y a eu dix milles filles (Il dit ça pour sa famille).
S’il n’était pas parti en vrille…
On lui jette de la terre, on dépose quelques fleurs 🌹

Seul, sous son saule pleureur,
Kévins pleure,

Il est l’heure. Son âme monte. Il nous voit en contre-plongée. C’est ceux qui sont déjà partis qu’il s’en va retrouver. Ne vous inquiétez pas, non, il part pour le paradis – pas pour parader mais professer la septième prophétie ✨Il a tenu tête aux maîtres, aux prêtres, aux traîtres, aux faux-culs sans cortex qui dansent encore le funky jerk ! Si c’est toi, courbe-toi, marche, profil bas et tais-toi ! Recherche une aura sinon va, tiens et gomme-toi !

Excusez pour le mal qu’il a pu faire, il est involontaire 🤷‍♂️ Il était mercenaire, plutôt que missionnaire. Il regrette et – pour être honnête – il souhaite que Dieu le fouette. Dieu tu es la Lettre, il faut que l’on te respecte. Archange, comprend-le au nom du Père, certains le trouvent exceptionnel mais il a pas fait l’élémentaire !

[Mon mic pleure, ma feuille pleure, mon bic pleure.]

Et sous le saule pleureur,
Kévins pleure,

Il est au paradis. Il sillonne les plaines à la recherche de resquilleurs dans le jardin d’Eden. Il a contrôlé les anges. Pas de haine et pas d’ennemis sinon, il a l’canif et inaugure le meurtre au paradis. Il a joué au maigrelet chaque fois que l’on l’a provoqué.
Contemplatif et ordonné, il a pardonné sans pardonner.

Mais il n’était pas un héros.
Juste un mec fait d’os et d’eau.
Maintenant il n’est qu’une âme qui plane, perdue, un quiproquo.

Eden Exterminator, Ange exterminateur, Videur matador du divin examinateur l’assure que c’est par méprise qu’il trippe avec les anges et l’envoie aussitôt vers les flammes et puis la fange : 501+165, 111×6, le code barre de l’Antéchrist. Il voit des porcs et des sangliers ; le feu et le sang liés. Il prie. Il a peur. Satan rit !

Kévins pleure,

Non! Pourquoi Lui? C’est une erreur ! Gardez-le, il est noble de cœur 💖Arrêtez la chaleur, il crache sur Belzébuth. Il gardera la foi et puis son uppercut 🥋Pourquoi ce blâme? Pourquoi ces flammes? Pourquoi ce torréfacteur qui le crame? Cet âne de Sheitan ☣ plane sur son âme. S’il vit par le feu, il périra par la corde, Ô damned. Du lac Lancelot, double A du graal, Rabbin, prêtre, imam, priez, please Salam. Pourquoi TOI? Pourquoi ce karma? Bah. Il a porté sa voix jusqu’à la main de Fatima.

Il est comme un gladiateur desperado🗡Envoyé en enfer pour une mission commando ! Lucifer, ne vois-tu pas que Dieu est fort? S’ils sont tous soudés, ils t’enverront toucher la mort !

Kévins pleure, ses larmes 🩸 éteignent les flammes, libèrent les âmes, font renaitre Abraham. Le diable est à l’agonie. Ils unissent leurs forces : Bouddha, Grand Architecte, Thérèsa, bombez le torse! Priez, aidez-le ! 👿 Il chancelle, il boîte, il se consume, il fume, il n’a plus qu’une patte. Il voit qu’il souffre. Il voit qu’il hurle. Il a créé le mal et c’est le mal qui le brûle. Le bien pénètre chez la bête de l’Apocalypse, comme poussé par une hélice pour que son aura s’éclipse. Raël, Ezéchiel, avec la lumière combattre le mal suprême. Le mal hurle, il l’entend hurler. Des fleurs poussent, el diablo est carbonisé. Il implose, il explose 🧨et de l’antimatière jaillissent des ecchymoses.

Satan est mort, le bien reprend vie. À quand la terre comme nouveau paradis?
Je ne sais plus que faire. Je ne sais plus quoi faire. L’enfer est sur Terre et qui la gère?

Kévins pleure.

Donc, tu vois Antoine, des larmes, mon héros en a versées
P’t-être même qu’il en verse toujours, perdu, exilé
J’voulais utiliser les mots de Claude MC car c’était sa piste pref’
Du coup, j’me suis dit qu’pour parler de lui ça serait une bonne réf’
Un putain de militaire qui chiale, t’imagine?
Et pourtant, moi j’aurais brûlé tout ce qui le chagrine
Maintenant il est là-haut, Inch’Allah
Et j’ai plus qu’à écrire son histoire. Voilà.

// EN CHANTIER //


🎨🎨🎨

Je te souhaite, cher Antoine, une agréable dimanche,

La Diva Tuberculeuse 🎀

🎨Dis, Lomepal? Est-ce que tu l’as senti?

Cher Antoine,

Merde, Antoine, est-ce que tu l’as senti?

5H. Une centaine de tours de soleil, ça passe vite, hein mon vieux? En plus, c’est dur de voir son blase vivre, hein mon vieux? Il est 5h, Herstal s’éveille : Kvs. 🪂 allume une trompette sur une nuit triste [Est-ce que tu le sens?]. Suffit d’oublier les angoisses qui font des barrages. L’alcool les fait fuir. Bon débarras. Il est seul à faire la fête quand il se fait tard ✨ Là où le présent peut se diviser en une dizaine de futurs [Est-ce que tu le sens?]. En vadrouille jusqu’à l’infini. Chaque jour il paye le prix de sa vie libre. Il raconte que tout ira bien. Mais il a quand même un mauvais feeling [Est-ce que tu le sens?]. Il essaye de comprendre les règles du jeu♟ Même quand il est défoncé il dit « Bonjour ». Il est bien éduqué, pourtant il a des absences comme un député [Est-ce que tu le sens?].

Il rallume sa trompette🚬. Il se pose des réponses. Il trouve des questions. Mais il tire quand même une autre latte. Shit, plein de plastique comme l’eau de la mer. Mais il fera de meilleurs choix dans l’au-delà. Sur sa planète🌹, il a vu la braise et le verglas naître. Il tient pas en place mais il peut pas blâmer ceux qui choisissent de planer toute l’année. Toute façon, s’il impose sa liberté qui va lui obéir? Il a que des idées. Il peut pas contrôler tout ce qui arrive à son pays. Intelligent sombre, tout le monde se tait quand l’or parle. Les gens sont plus égocentriques qu’une chanson de Lomepal. Promis Kévins connaît ses défauts. Mais, avec le temps, les promesses se déforment. Qui peut lui faire la leçon? Vie rapide et inédite, il embrase son tromblon🔫. Chaque matin il a des idées tristes 🌧 mais il aide le monde à sa façon. Toute façon, il sait pas quoi faire d’autre. Un remède pour chaque douleur. Mélange de substances le rend mélo [Putain est-ce que tu le sens?]

Solo (Han). Depuis 5H (seul). Il s’est senti seul quand il a vu les autres y aller. 5h40. Il parle à ses ombres. C’est l’heure de rentrer à la maison. Il assume les bugs de sa vie sociale et il a pas l’intention de chialer! Nan. Il veut plus profiter de la vie. Loin de lui, cette Fille🎀 elle est belle. Pour pas la blesser, il a choisi de briser le reflet de la vitre. À quoi bon faire partir les malheurs du silence? Ça revient comme les regrets à l’heure du bilan⏳ [Est-ce que tu le sens?] Avoir des regrets, c’est de la merde. Il veut pas voir où le train l’amène. Avec cette Fille, ils pensaient qu’ils avaient du génie. Et qu’ils s’aimeraient toujours la-même.

Il a une famille qui l’aime. Il perd pas encore son équilibre. Il vit en grand et il a presque pas grandi sans père. Il a pas une âme de mouton 🐑. Et il habite pas dans un pays en guerre. Il respire un bon coup 💨 Une bonne dose de vent froid. YES! Il respire donc il reste encore quelques secondes devant lui. Non, il est pas immortel – même s’il a un peu de succès [Chéri, c’est peut-être la dernière fois que j’aurais pu le sucer ? Est-ce que tu le sens?] Il mourra chez lui. 6H18. Il s’installe. Il se cale sur le tempo du robinet qui fuit. Il attend le lever du jour pour se laisser aller. Il est pas pressé de partir. Il vient de voir quelques dragons survoler la vallée. [Est-ce que tu le sens?] Hey hey, il vadrouille jusqu’à l’infini.


Son esprit se calme.
Posé d’où il est.
Il voit le monde sans filtre.

Oh son cœur est calme.
Ses démons se calment.
Son esprit se calme.
6H30.
Ses yeux se ferment.
Le réveil des autres sonne… 🚑

Oyazumi, Oyazumi, Oyazumi

🎨🎨🎨

Je te souhaite, Cher Antoine, un excellent dimanche,

La Diva Tuberculeuse.