Étiquette : HORECA

🍭Une foule lucide et bienveillante

Chère Suzanne,

Hier, les bars ont réouverts. Ils se sont éveillés de leur léthargie covidaire. Tout doucement, les terrasses se sont réveillées. Depuis une semaine, l’impatience était palpable. Des tables se dressaient. Des chaises s’alignaient. Même le soleil était venu assister au retour des Humains. Chacun a sa manière a profité de l’atmosphère émancipée de ce jour béni. J’en ai vu rire. J’en ai vu s’aimer. J’en ai vu se souvenir. J’en ai vu pleurer d’émotions. J’en ai vu vomir leur amertume. J’ai vu beaucoup de bienveillance, Suzanne. On aurait dit que le mot d’ordre général était l’amour de la rencontre et de l’échange. Je n’irais pas à dire « l’amour du partage », j’aurais peur de me faire censurer 😷 Mais, oui, j’en ai vu aussi : du partage.

Comme dans toute bonne soirée, vient quand même le moment où tout bascule. Perchée sur mon tabouret depuis le début de l’après-midi, à l’ombre nocturne d’un auvent dans une ruelle étroite du Carré, je savourais la moindre parole, le moindre bruit, la moindre odeur (et – crois-moi – dans le carré, elles peuvent être fameuses). Soudain, est-ce le vent qui fit se saoûl-lever un coin de l’auvent en question? Mais le jour apparu. Et mon regard, cachée derrière mes solaires, se rappela Son absence. Durant une fraction de seconde, – comme avant – je l’avais attendu et cherché, au milieu de la foule passante et bousculante. Et mon jour se voila de noir. La fête était finie.

🍭🍭🍭

Je te souhaite, chère Suzanne, un excellent dimanche,

La Diva Tuberculeuse.